• Le prélude & en route // sujets communs

    Cette lettre que vous avez reçu vous à intéressé, mais depuis que vous avez renvoyé le coupon de participation, elle vous intrigue de plus belle. La tension monte à chaque fois qu'un jour passe et que votre boîte aux lettre vide vous témoignent d'une absence de réponse. Un soir, en rentrant du travail, un après-midi, après les cours ou encore à la fin d'une matinée, après une sortie cinéma avec les amis, vous ouvrez votre boîte aux lettres. Elle n'est pas vide. Qu'est-ce? Même pas la peine de se poser la question: vous le savez déjà. C'est votre réponse, la réponse que vous attendiez tant.

    Vous, soussigné par vous-même, êtes invité à rejoindre les locaux du jeu afin d'y prendre part définitivement. Une nota-bene tout en bas vous met en garde: une fois arrivé, votre choix sera irréversible.

    Vous y êtes allé, la note en bas de page ne vous a pas fait peur et tant mieux! Votre simple nom a suffit à vous faire entrer, comme si l'on vous connaissez déjà. À l'accueil, un vigile vous fait conduire dans les bureaux de la grande organisatrice de tout ça. La porte s'ouvre. Une femme en tailleur, l'air sévère, sur son bureau est écrit "Kate Clarkes". Ce nom vous dit quelque chose, vaguement. Ne serait-elle pas l'une des nombreuses personnes qu'on accuse de scandales dans les presses à people? Aucune idée, vous ne vous souvenez plus très bien. Elle vous invite à vous asseoir, vous vous exécutez. Quelques formalités de politesse et elle vous attaque vivement de son regard piquant.

    - Vous avez choisi de participer, les dégâts vous incluant et autres seront donc sous votre entière responsabilité. Et celle de l'assurance aussi. Venons-en au but, vous voudriez le connaître, n'est-ce pas? Nous sommes en possession d'un de vos secrets le mieux caché. Et ne vous méprenez pas, il n'y a aucun bluff. Votre but est que personne n'en prenne connaissance. Ce serait bête qu'un de vos secrets soit ébruité sur tous les postes de télévision du pays, voire du monde, si l'audience s'étend d'ici là. Prenez garde, un secret peut bien faire basculer toute une carrière professionnelle! Quelques candidats seulement ont reçu le coupon de confirmation d'inscription, malgré les nombreuses demandes en cas de refus, enfin, je ne vais pas m'étaler sur les caprices sur hasard, vous êtes un des heureux élus de la première édition de ce jeu! Je vous promets que vous ne serez pas déçus.

    Elle soupire légèrement et s'adosse à son siège avant de poursuivre. Vous êtes légèrement abasourdi par ce qu'elle vient de vous révéler. Peut être avez vous encore plus envie de participer? À moins que vous ne soyez un peu effrayer...

    - Les autres candidats se trouvent au quatrième étage, dans une grande salle. Un buffet, un bar, des éclairages colorés et d'immenses baies vitrées. De quoi vous détendre un peu et faire connaissance avec les autres, avant le grand départ. On viendra vous faire chercher pour monter dans le bus qui vous emmènera dans le lieu de tournage.

    Vous croyez presque à un mauvais remake de Secret Story, on semble même s'attaquer à votre vie privée et votre futur proche, cependant, vous éprouvez une sorte d'intérêt grandissant, une hâte d'en savoir plus. Kate fit appeler le vigile. Il entra et vous invita à le suivre. Il avait un air de Will Smith dans Men In Black, en le détaillant un peu. Il vous conduisit jusqu'à l'ascenseur et descendit jusqu'au quatrième. Cet immeuble était gigantesque, que pouvait-il donc y avoir ici pour qu'il soit aussi grand? Le tournage avait pourtant lieu ailleurs... L'ascenseur s'arrêta, les portes débouchèrent sur une belle salle, l'ambiance de fête de riches auxquelles vous n'êtes jamais invités, comme dans les films. Le vigile vous laisse. Vous voilà ici, avec les autres candidats, à vous de choisir ce que vous allez faire.

     

    De là, tous les joueurs du fameux "jeu" se sont retrouvés dans cette fameuse salle. Les premiers liens ont peut être été tissés, les premières paroles ont été échangées et les premières idées sont apparues. Une première vision des choses. Quelques temps plus tard, les hommes en noir sont venus prévenir d'un départ imminent.

     

    Une porte s'ouvrit dans le fond de la salle. Deux vigiles entrèrent, accompagnés d'une personne bien plus banale. C'était un homme, des lunettes de soleil sur le crâne, une chemise à fleur colorée et le traditionnel badge de visiteur pendant à son cou. Qui était-il? Un des vigiles s'avança vers le milieu de la pièce.

    - Le bus est arrivé. Voici Harry, votre chauffeur.

    Harry fit un petit geste de la main et le vigile continua.

    - Vous êtes donc conviés à passer par ce couloir pour vous rendre au garage où l'on vous fera monter dans le bus.

    Le vigile se recula avec son acolyte et le chauffeur. Ils retournèrent chacun de là où il venait pour ouvrir le pas.

     

    Chacun s'en est allé prendre place dans le bus.

     

    Vous êtes tous entrés dans le bus. Assez grand, de la place pour tout le monde. Harry attend que tous le monde soit entré. Les vigiles aident ceux qui pourraient avoir du mal, les marches étaient hautes et non-accessibles au personnes handicapées, puisqu'ils s'avérait que certains participants étaient infirmes.

    Une fois tout le monde embarqué, Harry monta et s'installa à son siège. Les portes se refermèrent et il commença à conduire. Les vigiles devinrent de plus en plus petits, derrière, au loin. Chacun était à sa place. Le bus était sobre, les sièges assez confortables. Le paysage était inexistant, sombre, ils n'étaient pas encore sortis du garage.

    Soudain, une lumière commença à pénétrer le bus, ce fut tout d'abord surprenant mais les gens furent vite familiarisés avec elle: c'était la lumière du jour. Le bus contourna quelques pâtés de maisons et partit vers l'autoroute.

     

    Suite à un arrêt sur une aire d'autoroute, où le bus a fait le plein, certains ont pu apercevoir quelque chose.

     

    La nuit commençait à bien prendre place. Le car s'arrêta à une station service. Il avait été clair que le véhicule ne s'arrêterait pas en chemin mais cette escale était nécessaire et e durerait que quelques minutes. Les passagers n'étaient pas invités à descendre, ce n'était pas une pause pipi. Des gens virent le bus et approchèrent pour faire le plein, Harry n'eut même pas à descendre, tout était déjà prévu pour que le trajet du bus ne soit pas interrompu bien longtemps.

    Au loin, il y avait un bus semblable au leur. Seuls ceux du côté droit du bus pouvaient le voir. Il semblait y avoir des gens dedans, mais le bus étaient dans un assez sale état. Quand on regardait bien, lesdits gens avait l'air avachis dans leur siège. Les pompistes s'en allèrent et le bus redémarra. Ce dernier passa un peu pus près du fameux bus et l'éclaira brièvement avec ses phrases avant de reprendre sa route.

     

    Tous le monde a repris ses discussions, d'autres dormaient, ce bus n'avait peut être rien de si spécial puisqu'il semblerait que tout le monde aient très vite oublié son existence.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :